Aifa: mettre l’accent sur le kétoprofène pour l’utilisation de la peau, les causes de photosensibilité

L’AIFA, en italie, l’Agence du Médicament a lancé l’alarme et de la sécurité du kétoprofène usage topique sur la peau. Pourquoi? Le médicament est un anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qui s’applique localement et par conséquent sur la peau près de la partie douloureuse, est généralement utilisé pour traiter la douleur et inflammatoire due à un traumatisme ou à certaines maladies rhumatismales. Mais il y a eu des cas documentés de la photosensibilité et de l’hypersensibilité de la peau, parfois graves, comme une conséquence de l’exposition au soleil après l’application de la médecine basée sur ketoprofone. Les cas rapportés parler de la durée des symptômes allant de quelques jours à quelques semaines, même si elles sont documentées épisodes de plus longue durée.

Le Comité des médicaments à Usage Humain (CHMP) de l’EMA, l’Agence Européenne des Médicaments a établi depuis longtemps que tous les médicaments sur la base de kétoprofène et l’actualité du médicament ne devrait être administré à la demande du médecin traitant. Il faut dire, en outre, que ces médicaments nécessite au moins 7 jours de la demande d’un certain effet analgésique, et au moins trois semaines, pour un total de soins anti-inflammatoires. Mais alors, que faire en cas de douleur aiguë et contemporain de vacances (comme nous l’approche de l’été?) Les réactions de la peau peuvent être évités grâce à des mesures simples:

  • Pendant le traitement avec le kétoprofène topique éviter l’exposition directe prolongée au soleil, même si le jour est sombre, ainsi que pour les lampes à rayons ultraviolets. Cette précaution devrait être poursuivi après l’interruption des soins pendant au moins 15 jours;
  • Protège du soleil, comme les traités avec les vêtements, couvrant;
  • Lavez-vous soigneusement les mains après chaque application;
  • Si vous présentez l’une réaction de la peau après l’application du médicament, arrêtez immédiatement le traitement et contactez votre médecin;
  • Ne pas utiliser le kétoprofène topique sous pansement occlusif.

Des conseils simples que vous lisez sur le site même de l’Aifa, mais de toute façon, ils étaient déjà connus depuis longtemps. Il n’est pas surprenant, déjà il y a un an, l’Agence du Médicament, les français ont donné le même avertissement à propos de l’utilisation de ces onguents en été. Comment dire: mieux vaut tard que jamais?

Articles connexes:

  • Fastum Gel (kétoprofène): onglet
  • Lasonil (kétoprofène): onglet

[Source: Aifa]

Laisser un commentaire