Comment éviter le mal de gorge

Avec l’arrivée des premiers froids, la cause de la plupart des maux est l’assaut des virus et des bactéries, affectant la gorge, le nez, les bronches, les poumons et, parfois même, l’intestin, avec la complicité du froid. Il ne faut toutefois pas sous-estimer les facteurs qui, dans ces organismes, ouvrir les portes, ou même jeter un tapis rouge. L’air sec est chauffée et entachée dans des environnements fermés et bondé, qui sont les murs de la maison ou le lieu de travail et de studio, plus peut-être que la fumée dire de cigarette, la pollution et le smog de la ville. Plus que le froid lui-même, puis, à menacer notre santé sont les changements soudains de température subi au passage du clos et ultrariscaldatì à l’air froid.

Sans parler de la fatigue et de stress. Tout cela affaiblit le système immunitaire et ouvre la voie à la grippe, le rhume, le mal de gorge, bronchite, douleurs à l’estomac et tous ces ennuyeux des maladies qui, dans le meilleur des cas, de passer une couple de jours, mais elle peut aussi durer quelques semaines. Et de plus en plus compliqué si elles sont sous-évaluées. En particulier dans la saison froide, il est nécessaire de garder le bien ouvrez vos oreilles et écoutez les messages que le corps est le lancement. Si vous avez des frissons et vous sentez que vous avez pris trop froid, mieux vaut rester à la maison pour se reposer tout en buvant une tisane ou un thé dans un agréable, chaleureux, de gingembre et de cannelle pour récupérer toute la chaleur possible.

Pour soulager les symptômes, une des premières choses à faire est de baisser la température des pièces et humidifier l’air. Éviter de fumer dans la maison, aérer la pièce pour éviter la propagation des germes, boire beaucoup, et de donner la priorité aux aliments avec des liquides. L’aide peut aussi être de la propolis: antibactérien, antiviral, et immunostimulant, produite par les abeilles pour protéger leurs cellules à partir d’organismes pathogènes dans l’environnement externe. Il est disponible en différentes formulations: spray, de fortes concentrations dans les solutions hydroalcoolique et titré en flavonoïdes, des solutions idrogliceriche sans alcool, adapté aux enfants de, dans les desserts et dans les capsules de l’extrait sec standardisé.

Il est toujours conseillé de demander au conseil de farmicista pour un apport plus ou moins étendu dans le temps, de payer l’attention sur les cas individuels d’hypersensibilité peuvent se produire, et en rappelant que ne doit pas être pris pendant la grossesse, selon une disposition du ministère de la Santé, 2002. À associer avec de la propolis va très bien avec le thym.

Un stimulant du système immunitaire, la liquéfaction de la glaire, dans un court laps de temps est capable de réduire l’inflammation de la gorge et des voies respiratoires. Les extraits obtenus à partir de ses Fleurs, intitulé dans le timolol à 40 pour cent, ont une activité antibactérienne vers les germes qui affectent la gorge. Est principalement utilisé comme un sirop sans alcool, alors c’est très bien pour les enfants.

Laisser un commentaire