Dona 2 euro « pour votre cœur »

L’âge, l’hypertension, le cholestérol, le poids et le stress sont des facteurs de risque connus à ce jour en tant que responsable de la plupart des crises cardiaques. Mais non seulement ce sont de véritables "tueurs". Pour savoir quels sont les autres facteurs de déclenchement qui conduisent à la cause majeure de décès dans le monde Occidental, le Centro studi Anmco, en collaboration avec le Secrétariat social de la Rai, de la Publicité et du Progrès, ont lancé une campagne "pour votre cœur".

Plusieurs initiatives sussegueranno à partir d’aujourd’hui sur les chaînes de la Rai jusqu’au 15 février, et il sera possible de financer la recherche scientifique par le don de seulement 2 euros avec un sms au numéro 48545 de mobile Tim, Vodafone, Wind et Telecom Italia. Les nouveaux objectifs que se sont fixés les créateurs de cette campagne est d’établir une sorte de base de données qui concerne les cas considérés comme "extrême", à savoir ceux qui concernent ces complications sont rares, voire ces facteurs diffèrent de la plus commune de la tête d’un patient cardiaque à guérir tout d’un coup. Un mystère qui pourrait aider des centaines de milliers de personnes.

Le but, explique la courbe du ministère de la protection sociale, Ferruccio Fazio, est en ligne avec l’exigence de "transfert dans les stratégies de prévention développés par la recherche". Cela pourrait continuer à enrichir la base de données existante de cas dits "classiques", qui sont déjà à 100 mille seulement en Italie, établi par l’Association Nationale de l’Hôpital Cardiologues (Anmco). L’un des promoteurs de cette base de données est Attilio Masieri, président de la fondation "pour votre cœur", qui admet que l’étude est déjà un bon point:

Aujourd’hui, nous savons qu’un bon style de vie peuvent prévenir les dommages dans 50% des cas. Mais comment peut-on expliquer les autres 50%?. Savoir que l’on ne peut étudier les cas extrêmes, ceux qui s’écartent de la moyenne et de découvrir leurs ennemis, ou de leurs anges gardiens. C’est, en somme, pour étudier les maladies cardio-vasculaires à partir d’un point de vue différent et plus personnalisé.

L’initiative de dire la vérité, avait déjà commencé dans le silence, il y a 25 ans, mais avec cette annonce, il est à espérer pour accélérer la recherche, et pour le salut de millions de vies. Avec seulement 2 euros.

Source: [Ansa]

Laisser un commentaire