Gb: l’homosexualité? Une maladie qui se soigne

Au moment où le monde Occidental était presque arrivée à accepter l’homosexualité comme une condition différente de l’hétérosexualité, mais encore un état normal, et vient dans une étude britannique, réalisée sur de 1 400 psychologues sur la possibilité pour les "guérir" ces patients. Ainsi, même si la vaste majorité des répondants ont admis que de laisser la pleine liberté d’expression à tous ses patients, un médecin sur 5 le traite comme si c’était une vraie maladie.

En particulier, 17% ont déclaré que la tentative de freiner les instincts sexuels des patients gay, tandis que 4% ont essayé de traiter avec des méthodes scientifiques, un peu comme vous le faites avec ceux qui ont une maladie mentale, pour essayer de les faire correspondre à la "normale".

Les controverses ne sont pas oubliée, mais en fin de compte, la déclaration du Collège Royal des Psychiatres n’ont pas à attendre, et il est convenu que les patients homosexuels doivent être traités comme tous les autres, et que vous devriez éviter de les exposer à des traitements qui sont potentiellement dangereux, comme cela a été fait dans le passé, lors d’une tentative de leur faire "guérir" n’a fait qu’empirer la situation.

[Source: Reuters Royaume-Uni]

Laisser un commentaire