Italienne, de 2 de 3 « j’aime »

Perfectionniste, prêt à tout pour le plaisir, mais optimiste dans la relation avec leur propre beauté. C’est le profil qui se dégage de l’enquête "L’italien dans le miroir", créé par l’hebdomadaire Grazia, en collaboration avec Cosmoprof Worldwide, photographie de la relation des femmes d’aujourd’hui avec le corps. De l’enquête, qui a impliqué 7 mille femmes, il se dégage une relation d’amour et de haine entre l’italien et le corps.

Quand vous regardez dans le miroir, "dans l’ensemble, comme" (65%) et la part de l’auto qu’ils ont la valeur de la face (71 %) alors que seulement 26% aiment leur corps. Le plus difficile, c’est l’état, soit 28%), d’apprendre qu’ils ont de la cellulite, bien plus qu’il est apparu les premières rides (14%); en fait, la chirurgie esthétique que vous voulez est la liposuccion. Le moment le plus heureux de 57%, est conscient de plaisir aux hommes.

Laisser un commentaire