L’argent ne fait pas le bonheur, en Amérique, les gens les plus pauvres sont les plus heureux

Si il est vrai que le vieil adage qui dit que l’argent ne fait pas le bonheur, la confirmation vient directement des États-unis. Une recherche de l’curieux conduite de Hamilton College et de l’Université de Warwick a essayé de comprendre ce qui, parmi les 50 États qui composent le Pays le plus riche dans le monde, a été la plus heureuse, et qui est le plus triste.

Paradoxalement, il est apparu que les États qui ont des revenus moyens les plus faibles ont été les plus heureux, comme la Louisiane, à Hawaï et en Floride, tandis que le plus malheureux qu’ils étaient les plus riches et industrialisés, comme New York, du Connecticut et du Michigan.

Mais pour faire pencher la balance c’est pas l’argent, mais la perception de la vie. Un État comme la Louisiane, avec une ville comme la Nouvelle-Orléans n’est pas complètement récupéré après l’ouragan Katrina, il est content avec ce qu’il a, c’est, de paysages et de détente style de vie très paisible. La même chose peut être dit de Hawaii, de la place par l’image de la carte postale par excellence, mais avec un revenu moyen parmi les plus bas aux États-unis.

Dans la ville de New York à la place, mais aussi dans des endroits comme Detroit, le mode de vie est rapide, plus les gens sont riches, mais veut toujours plus, et cela conduit à la misère et à la dernière place parmi les "le Paradis des américains."

[Source: le Corriere della sera]

Laisser un commentaire