L’église: la poursuite de la croisade contre la pilule contraceptive

Que l’Église était contre toutes les formes artificielles de contrôle des naissances, et, en particulier, avec la fameuse "pilule", ils le savaient déjà. Mais il n’avait jamais tourné contre cette drogue d’une manière si violente. Dans un article publié hier dans "l’osservatore Romano", Pedro José María Simón Castellví, président de la Fédération internationale des Associations médicales catholiques, qui serait l’un des plus grands péchés que l’homme peut commettre dans sa vie, car il a un effet abortif (même si dans de nombreux milieux catholiques de la distinction entre la contraception et l’avortement reste clair), violet, 5 fondamentaux des droits de l’homme (la vie, la santé, l’éducation, l’information, et de l’égalité entre les sexes) et l’environnement des effets dévastateurs que faire de l’homme infertile.

En fait, l’infertilité masculine qui affecte l’homme occidental dans ces dernières années est due, selon l’Église, à l’expulsion des hormones à cause de la pilule contraceptive, de manière à être rimmessa dans l’environnement, en aidant à "polluer" l’homme.

Laisser un commentaire