L’obésité, l’empêche de fruits à l’école, même en Campanie

Je l’ai lu hier avec grand plaisir l’initiative "Fruits à l’école: année scolaire 2010/2011", déposé à la Région de Lombardie. C’est une louable projet d’éducation nutritionnelle déjà à la deuxième année de mise en œuvre, visant à la lutte contre l’obésité infantile et la saine alimentation. Pas le cas avec la récente de l’enquête, prêter attention à la Santé a été identifié comme des adolescents scarseggino dans la consommation de fruits et légumes, des sources importantes de vitamines et d’autres nutriments, utile à leur corps.

L’initiative est partie d’un projet de l’Union Européenne et par le ministère de l’agriculture, de l’alimentation et de la foresterie, en collaboration avec le ministère de la Santé, le ministère de l’Éducation et les différentes régions italiennes. Déjà, parce que ce n’est pas une initiative limitée à la Lombardie, mais à la primaire des écoles sur tout le territoire italien. Au moins ceux qui ont soumis leur demande de participer au projet. Au total, il sera d’environ de plus de 308 000 enfants entre les âges de 6 et 11 ans. Dans la région de Campanie, qui a de la maille noire pour le taux d’incidence des enfants obèses et en surpoids, le projet consiste à 62.500 enfants. Mais qu’en est-il exactement et comment ça fonctionne?

Je vais vous dire ce qui se passe dans une école de bell, dans Succivo, province de Caserte: l’École élémentaire par E. De Amicis. L’initiative est déjà commencé avant les vacances de Noël. Les enfants ont distribué des paniers de mandarins emballé (comme ceux que nous achetons au supermarché). Les enseignants ont expliqué le projet et l’importance des fruits et de l’initiative et ont distribué des tracts. Sur ces il y a quelques informations nutritionnelles importantes concernant les fruits et légumes produits en cause: les quantités d’eau, de sucres, de protéines et de graisses.

Tout doit être partagé avec les parents: c’est une maison qui commence avec la bonne alimentation et peut-être même les mères aurais besoin de faire une chronique sur le sujet! Le fruit pour la collation en milieu de matinée à l’école est un bon substitut pour les collations. Chaque mardi, les enfants seront invités à les connaissances nutritionnelles des fruits de saison ainsi que les locaux, mais aussi pour savourer le goût. Comme prévu par le projet national, pour un total de 20 "livraisons". Cette initiative, qui "va au-delà" par la distribution des fruits pendant les repas de la cantine, seront côte à côte avec d’autres initiatives thème: séjours à la ferme, de la mise en place de jardins potagers, de réunions, etc

En bref, une initiative que nous aimons! Parce que la santé vient en mangeant….en bonne santé.

Articles connexes:

  • Obésité infantile: la nouvelle campagne de sensibilisation
  • L’obésité des enfants, la situation actuelle
  • Des collations de fruits, promu à la totalité des points, la machine distributrice dans les écoles

[Source: Ministère De La Politique Agricole]

Laisser un commentaire