L’épilepsie, la prise en charge vient de l’espace?

Semble être un communiqué de canular, pour ceux en dehors de la médecine et typique d’une histoire de science-fiction, et pourtant, en ces heures, on apprend qu’un possible remède pour l’épilepsie pourrait arriver à partir de l’espace. Et, plus précisément, par une météorite est tombée sur notre planète, en 1969, et dans lesquels ont été trouvés certains des acides aminés qui ne sont pas présents sur la Terre. Au moins dans la forme chimique sous laquelle elles ont été rencontrées dans l’espace objet.

En particulier, pour avoir attiré l’attention des chercheurs américains et canadiens a pensé à la isovalina. Cette molécule est, en fait, a été trouvé sur le terrain il y a deux ans dans un tout “miroir” au niveau de la substance chimique dans certains champignons qui semblent avoir des propriétés antibiotiques. Bien qu’il est structurellement très similaire à un anti-douleur, ce “médicament dans l’espace” sur le système nerveux, il agit principalement comme un médicament anti-épileptique.

Les scientifiques du Centre de la Neuropharmacologie Et de la Neuroscience, de New York, et ceux de l’Université de la Colombie-Britannique, à Vancouver et à Toronto, déterminé à ne laisser aucune pierre non retournée à l’égard des traitements de l’épilepsie, ils ont décidé de savoir si cet effet de la molécule pourrait être exploitée pour le bénéfice des malades dans la lutte contre cette maladie. Et comme ils l’ont expliqué dans le journal du champ Epilepsia, (l’organe officiel de la Société internationale pour Epilettologia, pas.d.r.) après une étude approfondie sur le modèle animal et sur les cellules nerveuses, de la les travailleurs de l’homme, cette substance pourrait être un point de départ très valide pour développer viable pour le traitement de l’épilepsie à partir d’un “mécanisme d’action” est complètement différent de celui basé sur les interneurones qui sont actuellement en cours d’utilisation.

En comparaison avec le valproate ou de la carbamazépine, de la molécule isovalina espace a démontré l’efficacité et la durée est considérable. C’est un “avantage” important, compte tenu de la nécessité pour les gens avec l’épilepsie, être soumis à la notamment des formulations d’un médicament pour permettre au corps de faire usage d’une longue soutenue effet de la drogue, mais à l’époque, n’a toujours pas eu lieu si, sur le long terme et sur les modèle de la molécule dans l’espace n’a pas d’entraîner des conséquences importantes.

Articles Connexes:

D’épilepsie, et de nouvelles options de traitement

Les enfants et l’épilepsie: l’école n’est pas prêt

Source: le Corriere della sera

Laisser un commentaire