La dépression: à risque les femmes, avec un style de vie sédentaire

Maintenant, nous savons que de faire un peu de mouvement et de passer de nombreuses heures devant l’écran de télévision est mauvaise. Mais jusqu’à présent, la science était plus axée sur le point de vue du poids et de moins en moins sur le mental. Tout au plus, il y avait mené des études sur le jeu de l’esprit que ce mode de vie sédentaire pourrait avoir sur les enfants, mais la nouvelle recherche a constaté que les femmes ont des effets encore plus. Non seulement que, en fait, c’est mauvais pour la circonférence de la taille, mais aussi pour l’ambiance, car cela peut facilement conduire à la dépression.

L’étude, publiée dans la Revue d’Épidémiologie et produit par l’École de Santé Publique de Harvard, a été basée sur les données de la Nurses Health Study, menée de 1992 à 2000, et a impliqué près de 50 milliers de femmes qui, au début de l’enquête, ne souffre pas de dépression. Dans le questionnaire étaient présents, les questions sur le mode de vie (y compris les heures quotidiennes d’activité physique, et celles consacrées à la tv). Ensuite, les chercheurs ont analysé l’état psychologique de la même femme, en 2006, leur demandant s’ils avaient demandé de l’aide à un médecin ou de prendre des anti-dépresseurs pendant cette période de temps.

Les résultats ont montré que les 49.821 des femmes a examiné, 6.505 avait fait d’enregistrer les cas de dépression. La plupart de l’automne dans la catégorie des personnes sédentaires qui était devenu déprimé tout simplement parce qu’ils avaient des problèmes de poids, certaines maladies, ou les conditions liées au tabagisme. Au contraire, les femmes qui, pour au moins 90 minutes par jour ont été dans le mouvement (y compris non seulement l’activité physique elle-même, mais aussi le déplacer à vélo ou à pied, ou à d’autres activités d’aérobic) a 20% moins de chance d’arriver à la dépression.

Le même est vrai pour les heures passées devant la télévision: ceux qui ont passé moins de 21 heures par semaine à regarder la télévision, 13% moins de chance de tomber malade. L’étude, donc, va pour confirmer la façon dont l’activité physique est un bon moyen de dissuasion à la maladie mentale et qui limitent également la télévision, et pas seulement pour les enfants, peut faire du bien.

[Source: Les Nouvelles Médicales Aujourd’Hui]

Crédit Photo: Thinkstock

Laisser un commentaire