La Syphilis. L’augmentation du nombre De cas dans l’ensemble de l’Europe

On a cru l’avoir maintenant la défaite, non seulement grâce à l’avènement de la Pénicilline, mais aussi pour les campagnes d’information, qui sont toujours plus nombreux, le sexe fort. Mais la Syphilis, a malheureusement commencé à parler d’eux même dans les pays occidentaux. Qu’il suffise de dire que, dans la Grande-Bretagne a augmenté, passant de 307 cas en 1997 à 3702 de 2006, et en Italie, le nombre d’infections a augmenté, passant de 150 à 200 cas de 1500 cas par an. Pour lancer l’alarme dans une étude américaine menée par les Centers for Disease Control à Atlanta publiée dans la revue Lancet Infectious Disease.

L’augmentation des cas de syphilis, selon les experts, la diffusion des rapports à risque chez les hommes. C’est en fait une maladie transmise principalement sexuelle causée par la bactérie Treponema Pallidum) qui pénètre dans l’organisme par les muqueuses. La maladie évolue essentiellement en trois étapes: dans la première des symptômes tels que des lésions situées sur le pénis et de l’anus chez les hommes, tandis que chez les femmes, ces affecter la vulve, le col de l’utérus et du périnée.

Les lésions (la soi-disant sifilomi) peuvent aussi apparaître sur les lèvres et dans les muqueuses de la bouche et du pharynx. Dans la deuxième phase d’apparition des éruptions cutanées se propager dans tout le corps, accompagnée, dans la moitié des cas, par l’élargissement des ganglions lymphatiques et, dans une proportion de 10%, des blessures aux yeux, les os, les reins et le foie. À ce stade, ils peuvent faire leur apparition du malaise, des maux de tête, des nausées, de la fatigue douleur osseuse. Enfin, après une période de latence, où la disparition des symptômes, la maladie évolue dans la phase finale, qui cause des dégâts considérables à tous les organes (principalement le cœur, le foie, les reins et le cerveau), et peuvent se manifester même après quelques années puisque l’infection. Arrivé à ce stade, la syphilis peut conduire à la démence et à la mort.

La maladie est contagieuse, surtout pendant les deux premières étapes, mais il répond bien à la thérapie basée sur la pénicilline, surtout si l’intervention médicale en temps opportun. Tout au long de sa vie, il est aussi crucial de s’abstenir de tout rapport sexuel. La Syphilis est une maladie qui est parfaitement curable, si ce n’est négligé, cependant, mettent en garde des experts, il y a un risque que certains médecins ne reconnaissent pas, en raison du petit nombre de cas enregistrés jusqu’à il y a quelques années.

Toujours mieux d’avoir le sexe en toute sécurité pour éviter tout risque de contagion.

Laisser un commentaire