La vision 3D ne provoque pas de crises

Les films ou les programmes en 3D sont de plus en plus commun, mais depuis leur apparition ont été l’objet de controverses en raison de la menace potentielle pour la santé, en particulier des enfants. Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université de Munich, dans une équipe avec ceux de l’Université de Salzbourg, en Autriche, la dernière technologie 3D ne provoque pas de crises chez les personnes sensibles.

L’étude a porté sur 140 enfants, avec une moyenne d’âge de 12 ans, tous à risque ou ayant un diagnostic d’épilepsie. Comme Une mesure de précaution, les experts ont effectué la photo-stimulation, paroxystique, et sont seulement plus tard exposé les enfants à la vision d’un programme 3D pour 15 minutes. Le test a été effectué à l’aide d’une tv 3D 50" plasma placé à environ 2 mètres de la petite participants, bien équipé avec des lunettes spéciales.

Les réponses des enfants aux stimulations, le premier test de la photo-stimulation, paroxystique, et puis la vision de la 3D, ont été mesurées grâce à l’électro-encéphalogramme (EEG), puis de les évaluer séparément par les différents professionnels. Comme l’a expliqué le dr. Herbert Plischke, l’auteur principal de l’étude:

Dans notre cohorte d’enfants à risque de l’épilepsie ou de l’épilepsie remarque, à quinze minutes de regarder la télévision en 3D n’augmente pas l’activité épileptiforme sur l’EEG, ni de la crise apparente. Nous concluons que la possibilité pour les personnes atteintes d’épilepsie ne sont pas diagnostiqués à avoir une crise d’épilepsie provoquée par la Tv 3D est peu probable.

Selon les experts, les éventuelles attaques d’épilepsie ne sont pas la faute de la technologie en 3D, si quoi que ce soit, le contenu de ce qui est transmis et de la mode, tels que, par exemple, les couleurs utilisées, le scintillement de l’image ou le contraste, mais c’est également vrai pour le mode normal (2D). Cependant, au cours de la recherche, environ 20% des participants ont signalé des symptômes tels que des étourdissements, des nausées ou des maux de tête, ce qui est considéré comme la réaction aux stimuli de la vision 3D ne sont pas toujours positives pour tout le monde.

Crédit Photo|ThinkStock

Laisser un commentaire