Le cancer du sein, avoir un enfant et l’allaitement diminue le risque

Le cancer du sein touche des milliers de femmes partout dans le monde et est la tumeur maligne la plus commune chez la population féminine. C’est la cinquième cause de mortalité par cancer, après le poumon, de l’estomac, du foie et du côlon-rectum.

Par le temps de vous demander de l’aide et, par-dessus tout, un traitement préventif valide. Et, selon le professeur Valérie Boral à la tête du département d’épidémiologie du cancer de l’université d’Oxford, le temps devrait être mûr pour la création d’un vaccin capable de prévenir l’apparition du cancer du sein. Le Boral, dans une récente déclaration publiée dans le Guardian, a affirmé que la majorité des cancers du sein est causée par la perte des changements hormonaux qui surviennent chez les femmes pendant la grossesse et après l’accouchement. Une façon d’éviter ou au contraire le diminuer les risques seraient, par conséquent, selon le chercheur, avoir des enfants et de les soigner naturellement.

Laisser un commentaire