Le pape: « le Sida, les préservatifs ne va pas servir ». Ah, non?

Le Pape vient tout juste de débarquer en Afrique, mais avant même de mettre le pied sur le territoire du cameroun, a déjà indiqué clairement dans la direction qui sera sa visite. La lutte contre le Sida, la lutte contre la pauvreté, une tentative pour remuer la conscience de l’Ouest à plus de solidarité pour le peuple africain.

C’est une honte, mais il arrive souvent que le Pape vient de sortir un peu de la "semé" (c’est le cas bien sûr), et certains des arguments qu’il n’a aucune compétence. Bien sûr, nous nous référons au préservatif. La phrase du Pape:

Vous ne pouvez pas surmonter par la distribution de préservatifs, qui, au contraire, augmenter les problèmes

il a immédiatement déclenché une polémique dans le monde médical et civile, de sorte que beaucoup de sorte à maîtriser les nombreuses autres phrases, positif qu’il a dit. Comment une personnalité de manière importante à la ruine de tout un discours, et, peut-être, toute une journée avec une seule phrase, reste un mystère. Ce qui est certain, c’est que ces quelques mots doivent être analysés un par un, et inévitablement attaqué.

De lutte contre le Sida, probablement le plus terrible fléau de la terre en afrique, nous devons nous assurer, selon Benoît XVI, la gratuité des soins médicaux pour tous. Difficile à mettre en œuvre, mais c’est compréhensible. Sur ce, le Pape nous sommes d’accord, mais peut-être cette déclaration indique clairement que ce n’est pas très informé sur le sujet. La question des soins n’est pas tellement qu’ils sont chers, mais simplement qu’elle n’existe pas. Jusqu’à présent, en fait, est aussi un homme avec un super-riche, si vous étiez à contracter le Sida, ce n’est pas peut certainement guérir, mais le maximum qu’il peut faire est de ralentir la progression de la maladie et améliorer la qualité de vie.

La seule méthode pour éviter la propagation de cette maladie est d’utiliser des préservatifs. Les médecins de 30 ans, depuis que le Sida a été étudiée. C’est une maladie qui, dans la plupart des cas, est transmise par les rapports sexuels. C’est parce que les femmes, pour être en mesure de manger, jusqu’à la fin avec le de se prostituer, car sans nourriture, vous allez mourir dans quelques jours, le Sida vous mourez dans vingt ans. Pour cela, vous devez toujours choisir le moindre mal. Si tous les africains, les femmes avaient eu le préservatif, l’écart allait s’effondrer d’un coup.

Mais ces contraceptifs, vous devez également, pour les jeunes qui ont des relations sexuelles avec plusieurs partenaires, et, en général, même dans l’Ouest, étant donné que le virus du Vih existe même ici. Bien sûr, vous permettrait de limiter le total de la propagation du virus, qui peut passer d’un être humain à un autre dans de nombreuses façons, mais afin d’éviter la transmission sexuelle serait cesser de 90% de l’écart.

Puis le Pape a voulu ajouter une phrase assez obscures. Il dit: "au contraire, augmenter les problèmes". Et c’est? Quel serait le problème que d’un préservatif peut créer? Voici la question que vous devriez être en est une autre. Au vue des nombreuses déclarations malheureuses de ces derniers jours, mais aussi dans le passé, sur ce sujet, on pourrait se demander: mais le Pape avec un préservatif sais au moins comment c’est fait?

Laisser un commentaire