Les tumeurs, la nuit blanche de la prévention du 23 juin

La lutte contre le cancer tout en s’amusant, mais en même temps, en obtenant de l’information. Le 23 juin, une fois de plus, il y aura le rendez-vous incontournable avec la “Nuit Blanche de la Prévention”, une initiative promue par la Cadence, la Ligue italienne pour la Lutte contre le Cancer sur l’ensemble du territoire national, afin de sensibiliser la population sur l’importance de la prévention et un bon mode de vie.

Un rendez-vous appelé à " combiner l’information et du divertissement, accompagné à travers l’Italie par les évènements artistiques et culturels. Beaucoup seront divertissement pur et simple, de façon à attirer le plus de gens possible à l’événement pour leur apprendre à prévenir l’apparition de tumeurs, d’autres seront organisées spécifiquement pour permettre à la population d’apprendre tout en s’amusant.

Cet évènement est organisé, non seulement pour le grand succès de l’année dernière, lorsque des milliers de personnes ont accepté l’invitation et a profité de la gratuité des contrôles et des documents d’information gratuite, mais surtout de donner la possibilité à ceux qui, pris de la routine quotidienne et n’a pas le temps de subir un check-up sur son état de santé.

Chaque ville a organisé différents types de programmes selon lequel la Cadence fournira plusieurs laboratoires, du coucher du soleil jusqu’à tard dans la nuit. Quelques exemples de cela? Au sud, vous parler du cancer du sein et à sa prévention. Dans ce cas, la clinique ambulatoire, la Cadence de la ville sera ouvert à partir du 20 heures à 24 heures à offrir à tous ceux qui auront réservé, les informations utiles sur la prévention liée au cancer du sein et une visite, et de l’échographie pour les femmes avec le cancer du sein.

Dans la ville de Trieste, au contraire, le principal thème abordé sera le cancer colorectal grâce à la mini table ronde au musée civique “Parce qu’il adhère à la projection du côlon/rectum: la prévention est ici une autre musique …”.

Haut-parleurs de l’événement sera Fabrizio Zanconati, l’anatomo-pathologiste de l’Université de Trieste, Carla et Dellach, qui est responsable de la qualité du programme de dépistage régional du côlon/rectum pour la ville et la province qui snoccioleranno les données liées à la maladie et certaines des histoires de la maladie heureusement risoltesi grâce à la douille de la conscience de la personne malade à un mode de vie sain afin de guérir.

Articles Connexes:

SOURIANTE, la Première Nuit Blanche de la Prévention

Les Cancers, la prévention commence à la table

LILT, le site

Laisser un commentaire