Syndrome métabolique: la ménopause augmente le risque de

Selon une étude publiée sur les Archives de la Médecine Interne, à l’approche de la ménopause augmente le risque de l’apparition de ce qu’on appelle le Syndrome métabolique (aussi connu comme le Syndrome X, le Syndrome d’insulino-résistance, le Syndrome de Reaven), une condition clinique caractérisée par la coexistence de plusieurs facteurs qui exposent à un risque cardiovasculaire:

haut de la circonférence du tour de taille supérieur à 102 cm chez les hommes et 88 cm chez les femmes);

des niveaux élevés de triglycérides dans le sang ( supérieur ou égal à 150 mg/dl);

faible taux de cholestérol HDL (supérieure ou égale à 40 mg/dl chez les hommes et de 50 mg/dl chez les femmes);

l’hypertension artérielle;

glycémie élevée à jeun.

Le diagnostic se pose lorsque la personne a au moins trois de ces altérations.

En particulier, l’équipe de chercheurs du Rush University Medical Center à Chicago, coordonné par Imke Janssen, qui a dirigé l’étude, estime qu’il peut y avoir un lien entre l’apparition de cette affection et les niveaux de testostérone présente dans le corps de la femme. L’étude a porté sur près d’un millier de femmes entre 45 et 52 ans, suivis pendant une dizaine d’années.

Laisser un commentaire