Viagra pour femmes, Lybrido, en 2016

viagra rosa

Le viagra pour les femmes? Nous allons devoir attendre , mais les chances sont, il va obtenir dans le commerce. Même si, jusqu’à nous retrouver sur les étagères, nous allons maintenir un certain degré de scepticisme, il semble que, avec Lybrido, vous pouvez venir à une formulation qui est efficace.

Il est indéniable que, dans le cours de ces quelques dernières années ont été plusieurs annonces raccrocheuse qui a été lancé avec l’hypothétique ( et à proximité) à l’arrivée de la masse commercialisés sous le nom de viagra pour les femmes. Maintenant, avec cette nouvelle pilule créés par l’industrie pharmaceutique néerlandais Cerveau Émotionnel fait une autre tentative, seul le temps pourra nous montrer comme valide. La médecine est faite à partir de la testostérone, et a un ingrédient actif similaire à citrate de Sildénafil utilisé dans la pilule bleue tous des hommes, et est l’objet d’un essai clinique, mais n’ont pas encore été divulguées de données.

Le viagra féminin est créé pour augmenter le désir de la femme pour augmenter leur satisfaction sexuelle et de tentative faite par de nombreuses sociétés pharmaceutiques non seulement de surmonter un problème sexuel le plus répandu de ce que vous croyez, mais aussi d’exploiter un potentiel de marché très important. Il suffit de penser combien le viagra et le cialis sont également nécessaires en ligne, malgré les risques que l’habitude de travailler avec ce type de commerce.

Chez les femmes, la drogue en question ne vise pas seulement à agir sur l’organisme, en favorisant une réaction physiologique, mais aussi d’impliquer le domaine psychologique de la gent féminine, un facteur très important quand il s’agit de plaisir et de la sexualité féminine. Selon les rumeurs qui courent sur le terrain, Lybrido semble être en mesure de combiner les deux aspects en prolongeant en quelque sorte l’effet de la testostérone. La pilule, expliquent les chercheurs des pays-bas, doit être pris trois heures et demie avant le rapport sexuel. Si les essais cliniques en cours vont bien et se révélera être un positif de plus de tests sur des échantillons plus grands, la pilule pourrait entrer sur le marché en 2016.

Crédit Photo | Pachd

Laisser un commentaire